A l'eau La Léchère !

A l'invitation de la direction et des enseignant-es de l'Ecole de La Léchère à Bulle, Colette et Pascal Tornay se sont rendus sur place lundi 3 juin 2024 pour lancer une semaine de découverte et de partage sur les questions liées à l'eau.

La journée a commencé sous la pluie sur la place de l'école à 8h. Le directeur Thierry, accompagné de Colette et Pascal s'est adressé à tous les enfants et enseignant-es rassemblés... Quelle pluie (merci les pompiers ;-) ! Une semaine sur l'eau lancée sous un grand soleil, ça n'aurait pas été rigolo ! 

Sur une nacelle mise en place par les Pompiers de Bulle, justement, Colette et Pascal ont pu prendre de la hauteur et se sont présentés à tous. Ils ont demandé aux enfants de s'exprimer sur la chanson qu'ils avaient apprise en classe : "Kende koluka mayi na liziba !" C'est à dire : "Va chercher de l'eau à la source !" et sur les trois personnages héros de la chanson. Ensuite plusieurs enfants ont exprimé à tous cette demande dans leur propre langue !
 
 

Ensuite par grappe, chacun des élèves a pu découvrir en images ce que vivent les enfants congolais chaque jour : ils doivent se rendre à la source pour alimenter leur famille en eau potable. Et c'est dur ! Marcher plus d'une heure pour ça ! Chacun porte ce qu'il peut et les mamans jusqu'à 40 kg, car elles prennent leur lessive en plus de l'eau à boire ! Quelle charge !

Chez nous, on n'a qu'à lever le doigt et l'eau est arrive, même chaude si l'on veut ! Au comité de l'Association LIZIBA Suisse, on trouve que ça, au 21e siècle, ce n'est pas juste ! Alors on s'est mis au travail avec nos amis congolais. On a aménagé des sources ; on a construit des réservoirs pour collecter les eaux de pluie... Notre rêve serait de creuser des puits pour trouver de l'eau... mais on sait qu'elle se trouve à environ 120 mètres sous la terre... Ce n'est pas une mince affaire pour aller la chercher et la servir au coeur de la ville de Bulape ! Mais waoou, ça, ça serait vraiment magnifique !

On espère que les familles bulloises pourront nous donner un coup de main !

Télécharger le diaporama présenté ici >>>

Bref ! Une sacré journée pour lancer une sacrée semaine !

Un MERCI spécial à Hélène et sa famille, à Marie-Claire et ses collègues, ainsi qu'à Thierry pour leur accueil et leur gentillesse.

         

Dernières informations

A l'occasion du 10e anniversaire de LIZIBA Suisse, notre logo a un peu évolué et le nom de notre journal d'information semestriel s'est changé en InfoSource. En voici le dernier numéro vous donnant accès aux dernières informations et notamment nos comptes annuels 2023.

Bonne lecture !
 
A g.: En gare de Lubumbashi en décembre 2023, notre wagon attend d'être acheminé

A dr. : Joseph et Cécilia travaillent au Bureau de l'ADMT, un centre de service informatique où l'on peut depuis peu transférer des fonds et se recharger en crédit téléphonique et internet.
 
A g. : Les pluies torrentielles mettent les routes à rude épreuve.

A dr. : Notre convoi est arrêté car un arbre est tombé en travers de la route.
 

A g. : Des femmes viennent se ravitailler à la citerne du Centre de santé de Patambamba, récemment réparée par l'ADMT avec l'aide du financement de LIZIBA Suisse.

A dr. : Le comité de l'ADMT en séance de "reprise en mains" après le retour de voyage du coordinateur et et du responsable technique.

2024 : une grand année en perspective pour notre projet forage

2024 s'annonce une grande année : LIZIBA Suisse fête ses 10 ans d'existence et pas seulement pour cela...

Mais surtout, après des années de réflexion, de mises au point et de recherche de fonds, nous avons pu acquérir ce magnifique tracteur et sa remorque indispensables à nos projets. Nos responsables Alphonse et Valentin ont dû pour ce faire voyager dans le sud du pays durant un mois et demi pour trouver le bon véhicule, mais aussi trouver le matériel spécifique pour réparer et moderniser notre atelier de forage ainsi que le matériel accessoire notamment des palans, des tubes PVC, un poste à souder et des matériaux pour la foration... Tout cela nous permettra de travailler de manière autonome. 

C'est une sorte de miracle, car il nous a fallu près de cinq ans pour trouver les fonds nécessaires (env. 90'000 USD) pour acheter ce matériel. Tout ces achats ont été chargé sur un wagon de la SNCC qui est parti récemment à mi décembre de Lubumbashi en direction de Mweka : 1'800 km...  Toute une aventure qui est maintenant sur des rails... Mais quels rails !

MERCI donc chers amis car jamais nous n'aurions pu le faire sans nos coureurs solidaires UTMB et les amis de l'UTMB Mont-Blanc, sans vous, nos donateurs réguliers, nos amis sponsors notamment l'entreprise Manenti & Farquet et la Faîtière Valais Solidaire.

      

M E R C I

chers donateurs et sponsors,
chers coureurs solidaires UTMB,
chers amis en Suisse,
mais aussi
chers responsables et membres des comité des l'ALS et de l'ADMT,
chers employés et collaborateurs,
chers superviseurs et amis en Rép. dém. du Congo

A l'issue de cette année exceptionnelle durant laquelle...

- nous avons pu secourir, de soutenir tant de situations et de personnes,
- nous avons pu rencontrer nos partenaires en RDC et cheminer ensemble pour développer nos projets
- nous avons reçu des dizaines de milliers de CHF de soutien de la part de nos fidèles donateurs et sponsors et notamment Valais Solidaire, Manenti et Farquet SA, Swingo.swiss, ainsi que de l'UTMB et de la Cari Run
- nous avons pu équiper nos partenaires de véhicules et d'outils de première qualité pour que l'eau coule - enfin - à Bulape en 2024...

Nous voulons vous dire notre reconnaissance et notre joie d'avoir pu compter sur vous en 2023 et de pouvoir continuer cette aventure ensemble. 

En effet, après des années d'efforts persévérant, nous pouvons enfin espérer que 2024, sera la grande année où l'eau coulera à flots dans les rues de Bulape.

BONNE ANNÉE 2024
M E R C I 
 

DERNIERES NOUVELLES

Bonjour chers amis,

Notre dernier bulletin d'information LIZIBA INFOS 2-2023 vient d'être publié. 

Télécharger ici >>>

Il vous informe notamment au sujet...

- des exploits de nos 12 coureurs solidaires lors de la 20e édition de l'UTMB !

- de la 9e Cari-Run qui s'est courue à Ollon (VD) et dont le bénéfice de CHF 5'000 à été versé à LIZIBA Suisse !

- de notre dernier voyage en Rép. dém. du Congo en juillet dernier !

- des projets en cours et de nouveaux engagements que nous avons pris à la suite de notre voyage.

Bonne lecture. 

LIZIBA Infos 1-2023


Le projet de réhabilitation de la route Mweka - Batshinga bat son plein. Trois équipes de sept personnes sont à pied d'oeuvre sur les pires parties du tronçons.


Célébration de transfert de propriété d'une parcelle de 50 ha où sont implantés nos cultures. La célébration a regroupé tous les chefs coutumiers du groupement de Popolona, un groupement voisin de Bulape.


Alphonse, le président de notre association partenaire ADMT sur le lieu du premier forage abandonné. LIZIBA Suisse n'abandonnera pourtant pas le projet forage même si de multiples obstacles sont sur la route !

 

Alphonse, Valentin et Adrien, les trois personnes responsables que LIZIBA Suisse salarie sur place. Ils présente notre 3e citerne de 43 m3 !

  

 Pascal et Colette sur le toit d'une des citernes lors de leur voyage au Congo en juillet dernier.

 

Colette et sa soeur Yvonne en compagnie de notre chauffeur lors du voyage retour.

UTMB 2023 - 10 ans de partenariat

Une immense reconnaissance va à nos 12 valeureux coureurs de nous avoir tenu en haleine de bout en bout cette année encore. Certains ont dû subir la déception, dès avant leur départ, de savoir qu'ils ne pourrait pas participer pour diverses raisons. D'autres ont dû abandonner en cours de route, ce qui n'est pas plus simple à gérer émotionnellement, d'autres encore sont arrivés au bout de cette folle aventure plus ou moins rapidement, mais dans quel état ! Bref, il y en a eu de toutes les couleurs. Alors que le leader terminait en 19h37', le premier de nos amis, Yannik y est parvenu en 26h45', suivi d'Alexandre en 29h57'

BRAVO à tous, car pour chacun-e l'UTMB, couru tout ou partie ou non-couru pour mille raisons est une épreuve de haute densité.

MERCI au Comité qui, depuis la Cari-Run courue à Ollon (VD) dimanche 27 août, elle aussi en faveur des projets de LIZIBA Suisse, s'est démené pour assurer l'accompagnement des coureurs et la visibilité de notre association.

  

Cérémonie des 20 ans de l'UTMB à Chamonix, mercredi 30 août 2023

 

Yannik ZUFFEREY (CH) et Alexandre VERNA (CH)

Cédric GRAFF (FR) et Erin SHAW (US)

 Mark TAYLOR (GB)
 
Oskar Lundgren (SE)

NOS COUREURS SOLIDAIRES - UTMB 2023, 20e édition.

 Ô Merveille ! L’édition 2023 de l’UTMB – qui célèbre son 20e anniversaire – verra concourir douze coureurs solidaires aux couleurs de LIZIBA Suisse. C’est un record ! Voici leurs noms

Andrea BENEDETTI - ITA  |  Serge COFRADE - FRA
Cédric GRAFF - FRA  |  Thibaut KRIEGER - FRA
Georges LAM - CHN  |  Oskar LUNDGREN - SUE
Erin SHAW - USA  |  Mark TAYLOR - USA
Robert THIRKELL - GBR  |  Alexandre VERNA - SUI
Gustavo VICECONTI - ARG  | Yannik ZUFFEREY - SUI

 

 Pour des yeux valaisans, un nom sort du lot, celui de Yannik ZUFFEREY. Il se présente ici :
« Né à Sierre (1973), je suis marié à Olivia et père de Lenny et Liv. Je vis à Genève où je suis responsable d’une équipe qui gère des fonds d’investissement dans une société de gestion. J’ai grandi à Ayent. J’ai fait mes études à l’EPFL jusqu’à l’obtention d’un doctorat en mathématiques. J’ai toujours fait beaucoup de sport. Aujourd’hui, je fais surtout des compétitions en course à pieds et en parallèle de la montagne que j’aime souvent descendre en parapente. Au fils des ans, j’ai allongé les distances de mes courses. J’ai pris part à trois courses de plus de 100 km qui m’ont permis de me qualifier pour l’UTMB. Je m’y suis inscrit pour mes 50 ans et je me suis dit que ce serait bien de courir en faveur d’une cause humanitaire. »

Robert THIRKELL pour sa part est anglais : « Je suis né en 1962. J'ai été un randonneur régulier pendant 30 ans mais je n'avais pas le temps de me consacrer au trail longue distance. Cela a changé après le décès de ma mère en 2016. J'ai commencé à courir peu de temps après, passant rapidement au trail. J'ai couru plus de 25 marathons et ultramarathons depuis 2017. Je travaille comme directeur général pour une entreprise de fabrication de verre dans le nord-est de l'Angleterre et je suis marié à Sue. J'ai été attiré par LIBIZA Suisse car c'est un projet inspirant qui aura un impact durable sur l'amélioration de la vie des gens longtemps après mon départ. »

 

 VIVE L'UTMB !
Bon entraînement à nos coureurs solidaires.
Et à bientôt sur les sentiers alpins.

LIZIBA Suisse fait la course en tête !

Cette année, Liziba Suisse a le privilège d’avoir été choisie comme association bénéficiaire de la Cari-Run qui est une course à pied caritative. Elle se déroulera à Ollon (VD) le dimanche 27 août 2023 et a pour but de récolter des fonds pour l’association choisie - en l'occurence LIZIBA Suisse cette année - lui apporter une visibilité et l’intégrer à la manifestation. Les 100% du bénéfice de la journée lui sera versé.

Nous vous encourageons donc à y participer comme spectateur ou même coureur-se !et à vous inscrire sur le lien suivant : https://carirun.com
 
 

Réalisation d'une citerne dans le cadre du projet agro-pastoral Tshikapa

Voici quelques images vidéos de l'évolution de la construction de notre nouvelle citerne sur notre parcelle Tshikapa (37'500 m2) dévolue au développement de notre projet agro-pastoral. Financée en partie par ALTIS, par nos coureurs solidaires UTMB, et les contributions de nos fidèles amis, la citerne (42'500 lt) est terminée et les abondantes pluies récentes auront tôt fait de la remplir. Ouvrage complémentaire, un château d'eau est actuellement en construction. Il permettra d'avoir une certaine pression dans les arrivées d'eau de la maison et dans les tuyaux d'arrosage... La citerne doit encore être équipée d'une pompe solaire qui alimentera le château d'eau et la maison d'installations électriques solaire et le tout sera fonctionnel d'ici quelques mois.

>>> Nouvelles des travaux de forage : L'entreprise GETRACO, notre partenaire, n'a pas (encore) satisfait sa part du contrat en raison de l'utilisation d'outillages vétustes et défectueux qui provoque des saccades dans la continuation normale des travaux et des retards très importants. Deux forages ont déjà été effectués. Ils ont montré la présence abondante d'eaux souterraines, tout cela sans que les travaux n'aboutissent. Actuellement, notre conseiller juridique, Me Moïse Tshibala, est chargé, de la part du comité LIZIBA Suisse, de suivre de près ce dossier et de prendre toute mesure nécessaire pour obtenir satisfaction de notre contrat. Notez que nous avons déjà financé 60 % des travaux.

 

 

DE L'EAU AU COEUR DE LA VILLE

PROJET FORAGES : UN DEFI !

On en rêvait depuis des années... Faire jaillir l’eau potable au cœur de la ville de Bulape (30'000 hab.) dans la province du Kasai en Rép. dém. du Congo ! Après avoir aménagé une vingtaine de lieux de puisage, il est maintenant temps que l’eau coule en abondance dans les quartiers de Bulape ! Nous comptons plus que jamais sur chacun-e d'entre vous pour que notre rêve devienne réalité.

Nous ne voulons plus sous-traiter la réalisation de ce grand projet à d'autres partenaires. L'échec cuisant de notre partenariat avec la compagnie GETRACO, entreprise non-fiable et actuellement en faillite, nous a suffit. Nous nous préparons actuellement à entreprendre nous-mêmes les travaux nécessaires de A à Z en formant notre propre équipe et en aquérant notre propre matériel, même si cela coûtera très cher (près de 100'000 CHF pour l'achat des machines, camions de transport, matériel de forage et coûts annexes pour la réalisation d'un forage).

Plusieurs défis sont encore sur notre route : des défis techniques, mais aussi logistique et sociaux. En effet, la route de Mweka à Bulape n'est pas en bon état et doit être rénovée car une quantité de matériel doit transiter par là. De même, il est difficile de prévoir comment la population acceptera de payer le service de l'eau alors que nous avions laissé la gratuité pour l'accès à la vingtaine de sources naturelles aménagées ces dernières années... Comment amortir le matériel acheté ? Comment assurer la maintenance sur le long terme... Bref, les défis nous attendent.

Devenons partenaires et réussissons ensemble !


Signature en juillet 2019 sur le drapeau suisse, d’une charte d’engagement partenarial
entre les autorités locales, les responsables de l’Association LIZIBA Suisse
en vue du projet forages.

Le portage sur la tête s’apprend dès le plus jeune âge…
On porte tout sur la tête !

Les enjeux
Dans cette région équatoriale, les réserves d’eau souterraines sont immenses, mais d’un accès très difficile. L’accès à cette denrée vitale qu’est l’eau potable est un défi quotidien dans bien des régions de la Rép. dém. du Congo. Il faut plus de 1,5 heures pour se rendre aux sources aménagées aux périphéries de la ville et la ramener à la maison. C’est le lot quotidien de dizaines de femmes, de jeunes gens et même d’enfants… 25 kg d’eau sur la tête pendant des heures et plusieurs fois par jour… Imaginez-vous!



Le projet en bref

Forer des puits d’accès à la nappe phréatique et distribuer l’eau dans les quartiers.

  • Créer des puits d’accès à la nappe phréatique, en pomper l’eau à l’énergie solaire pour la distribuer dans différents quartiers de la ville par adduction gravitaire.

Les bonus du projet

  • Diminuer la pénibilité de l’accès à l’eau potable.
  • Permettre un accès facilité aux personnes à mobilité réduite.
  • Permettre aux enfants qui n’ont plus à aller puiser loin une fréquentation plus régulière de l’école.
  • Le temps gagné permet aux mères de famille de s’adonner à une activité agricole ou lucrative.
Rue centrale et commerçante de Bulape.

Le transport très pénible de l’eau des sources jusqu’au domicile
pourrait progressivement cesser avec le percement de puits au cœur de la ville.