L'eau, source de vie

L'eau, source de vie

De retour du Congo : Mission accomplie !

Nous voici de retour (29.7) d’un long et éprouvant voyage ! Avec Meinrad Coppey, d’Orsières, notre « œil technique », Pascal et Colette Tornay sont en effet partis « en mission » à Bulape le 23 juin dernier pour 5 semaines.

Objectifs du déplacement ? Evidemment les retrouvailles familiales étaient largement attendues, mais sur le plan de notre partenariat socio-humanitaire, il s’agissait plutôt d’évaluer les travaux réalisés, de stimuler et d’accompagnement nos responsables, développer les activités liées à l’eau potable en priorité, mais aussi les activités agricoles et sociales, et approfondir les relations avec les autorités locales civiles et coutumières.

Des forages ? La vue de Meinrad Coppey avait un but avoué : déterminer les conditions sanitaires, topographiques et techniques pour effectuer des forages. En effet, pouvoir servir la population en eau potable au cœur de la ville est le point d’attention de tout le comité depuis quelques mois. Une entreprise congolaise expérimentée et spécialisée dans ce genre de travaux a été contactée et les discussions vont bon train. Les études de faisabilité ont déjà donné lieu à des devis chiffrés. Les observations de nos sources aménagées et les analyses bactériologiques des eaux de Bulape faites par notre ami Meinrad Coppey montrent que l’eau est présente en abondance et qu’elle est parfaitement potable. Mais la nappe phréatique est-elle présente sous la ville elle-même ? Des études complémentaires seront réalisées prochainement avec nos spécialistes et avec l’Université de Neuchâtel qui a mis au point une méthode d’investigation par satellite…

Une polyclinique ? L’équipe a aussi visité la polyclinique d’Yvonne et Edmond située à 250 km au sud de Kananga, capitale du Kasaï central. Le couple exploite ce petit hôpital depuis plus de 10 ans. Il a récemment été reconnu par l’Etat comme un centre de référence et accueil, dans des conditions difficiles, des patients atteints de problèmes dont les centres de santé de l’Etat ne parviennent pas à s’occuper. En envoyant son équipe sur place, le comité LIZIBA Suisse souhaitait obtenir un rapport documenté au sujet de cette structure de santé qui a été mise à rude épreuve lors des événements guerriers de Kamuina Nsapu en 2016-2018. Dans ce lieu, Yvonne et son équipe de médecins et d’infirmiers font des « miracles » avec rien. Le comité va statuer sur ses capacités à soutenir plus régulièrement la Polyclinique Luse Lua Nzambi (Grâce à Dieu).

A bientôt. Le temps de débriefer cette expérience forte, le comité sera en mesure de donner de plus amples nouvelles dans son journal d’octobre prochain…

 
 



UTMB 2019 - BEST OF

En 2019, 5 coureurs ont décidé de courir pour LIZIBA Suisse. Il s'agit de : Jonathan ROD, SUISSE (UTMB), Christophe CLERC, SUISSE (UTMB), Sing Yin Raymond CHOW, HONG-KONG (CCC), Alex BÜCHI, SUISSE (CCC) et Gustavo VICECONTI, ARGENTINE (UTMB).

Un immense bravo à nos 5 coureurs solidaires ! Lorsqu'on sait qu'être simplement bien inscrit est déjà un exploit, prendre le départ est une gageure et finir un miracle, alors on peut être d'accord que nos plus vives félicitations et notre reconnaissance peut aller à chacun de nos 5 amis, fous de montagne ! 

Christophe CLERC (UTMB) a terminé son parcours à la 138e place (scratch) et 43e de sa catégorie en 30h47'. Jonathan ROD (UTMB) a terminé 831e (scratch) et 317e de sa catégorie en41h45'.



Pour sa part, Alex BÜCHI (CCC), 975e au scratch et 330e de sa catégorie a touché au but en 23h23'.
Nos amis Raymond Sing CHOW(Hong-Kong) a dû arrêter sa CCC à Trient après 19h20' de course et Gustavo VICECONTI l'argentin a dû abandonner sa CCC à Courmayeur après près de 19h de course lui aussi.

Nous espérons qu'il ne leur est rien arrivé de mal ni de grave et nous souhaitons à chacun un bon retour à la maison et un bon repos.


 

LIZIBA Suisse sur la Place du Triangle de l'Amitié à Chamonix pour l'"heure solidaire" jeudi 29 août dernier. Belles rencontres avec nos coureurs solidaires. MERCI à l'organisation UTMB pour ce partenariat ! CLIN D'OEIL A Léon Lovey et Claudine du Tea Room Gentiana à Champex pour leur présence ! MERCI au comité pour l'engagement 2019 !

 

Houle de Noël

Loin des boules rutilantes de nos sapins, les congolais - les populations du Kasai tout spécialement - continuent de vivre dans une houle vertigineuse en ce temps de Noël 2018. L'instabilité, l'insécurité, la violence, le meurtre et la corruption sont patentes depuis plus de deux ans. En particulier, depuis que les forces d'opposition et en particulier l'Eglise catholique somment le président Kabila de quitter le pouvoir selon les exigences constitutionnelles. Les plus vulnérables, les petits enfants et les personnes âgées sont ceux qui souffrent le plus - notamment de famine et de maladies.

Depuis quelques semaines, il nous est devenu impossible de transférer des fonds, ni même d'appeler nos amis à Bulape comme auparavant par simple whattsapp. Sans le dire, le gouvernement exerce un pouvoir de gêne pour empêcher la population de s'organiser en forces politiques. Par là, il empêche aussi la vie de se dérouler "normalement". Ce n'est pas la première fois que nous avons à faire avec ce genre de manoeuvre. Pour payer les salaires de novembre et décembre à notre responsable Alphonse, nous avons donc dû recourir à des manoeuvres nous aussi. Que c'est long et difficile !

UTMB 2018 - BEST OF

L'Edition 2018 a été fort belle et riche en rencontres. C'est en effet la première fois que, certainement grâce au rendez-vous donné par l'Organisation le jeudi 30 août sur la Place du Triangle de l'Amitié à Chamonix et à notre panneau LIZIBA transportable, nous parvenons à attirer l'attention de nos amis coureurs solidaires. Nous avons ainsi pu les rencontrer sans le stress d'un imminent départ ou d'une arrivée harrassante ! 

Nous regrettons par notre faute ou par celle des circonstances de n'avoir pas pu rencontrer Philippe TUNNEY, qui court pour nous pour la 2e fois ou Ping WU, venu de Chine. Il a été promis à notre coureur français Guillaume LAPIERRE, que le comité LIZIBA l'accueillerait en terres valaisannes prochainement pour une rencontre pus détendue. Nous nous réjouissons.

A noter l'excellent classement de Sam SHEPHERD (GBR) 39e et de Daniel MOLDOVEANU (ROU) 149e.
Nos coureuses, elle, se sont battues jusqu'au bout, Sonia MENDONCA (en près de 43h) et Jeanne DUVALL légèrement hors délai, mais qu'importe ! Il en reste que tous ont fait un énorme exploit !
Sur l'OCC, les visages et les  sourires de Luiz VOLPE (BRE) et de Marcus RUBORTONE (BRE), tous deux finishers, resteront dans nos mémoires!

BRAVO et MERCI à chacun pour ses efforts, son soutien, son sourire !


Sam SHEPHERD (GBR), notre meilleur coureur classé 39e


Des rencontre haut en couleurs avec nos amis solidaires.



Marcus RUBORTONE (BRE) et  Luiz Paulo VOLPE (BRE) coureurs de l'OCC

 
Daniel MOLDOVEANU (ROU), classé 149e.

 
De l'eau, il en coule à flots dans nos montagnes. Pourtant, comme pour l'UTMB, il faut courir loin et longtemps pour en trouver de la bonne et de la fraîche chez nos amis en Rép. dém. du Congo.

En R.D. Congo, la région du Kasaï meurt de faim



Les violences se sont apaisées... pour laisser la place à un chaos humain inimaginable.

ALPHONSE ET YVONNE NE VIENDRONT PAS...

LIZIBA Suisse avait invité Alphonse et Yvonne à venir en Suisse durant l'été 2018. Ce voyage avait pour but de resserrer nos liens et de partager plus précisément au sujet des projets que nos formons en partenariat en Rép. dém. du Congo. En effet, il nous paraît indispensable de nous voir, de nous rencontrer pour gagner en confiance, pour pouvoir aller de l'avant sur place de manière plus solide et transparente. Malheureusement, nos deux amis ne viendront pas...

Bien que nous ayons largement anticipé les démarches et les contacts avec l'ambassade de Suisse à Kinshasa (depuis septembre 2017 même), nos amis Alphonse et Yvonne ne viendront pas cette année. Nous avons abandonné tout espoir après avoir demandé au Père Yves Bochatay, missionnaire valaisan présent sur place avec ses confrères CPCR depuis de nombreuses années, dans la communauté duquel Alphonse et Yvonne ont logé durant leur séjour à Kinshasa, de prendre contact avec le consul pour avoir des explications plus précises.

Nous regrettons que l'administration de l'ambassade de nous ait pas averti des problèmes rencontrés sur place dès le mois de mars. Nous le lui avions demandé expressément. Nous aurions ainsi pu anticipé la prise d'un rendez-vous pour le dépôt des dossiers de demande. Selon nos informations, le 22 mars 2018, une milice congolaise a attaqué la Maison Schengen à Kinshasa, organisme intergouvernemental européen de gestion des migrations dans l'espace Schengen. Suite à ces faits, le gouvernement congolais a demandé à ce que cet organisme de coordination soit fermé jusqu'à une date indéterminée. Les congolais souhaitant voyager au cours de cet été ont alors pris d'assaut le site de l'ambassade de Suisse. Le consul affirme que 20'000 dossiers sont "en souffrance" et que son administration est largement dépassée par ces événements. Il regrette que des milliers de congolais ne puissent pas rejoindre familles et amis chez nous cet été.

Après ces investigations par le Père Yves (nous le remercions vivement!), nous avons demandé à nos deux amis de rentrer chacun chez lui, lamort dans l'âme! Quelle déception. Quelle injustice...

Alphonse et Yvonne ont tous deux profité de leur séjour à Kinshasa pour visiter des amis, chercher des renseignements sur des sujets divers et se mettre en quête de matériel comme les pompes solaires (Alphonse) ou les dernières nouveautés en matière de chirurgie-obstétrique (Yvonne). Comme Colette, ils ont mal "digérer" cet échec. "Pour nous c'est humiliant!" Nous les avons assuré qu'on remettra ça l'an prochain !

Alphonse va donc déménager avec sa famille dès que possible jusqu'à Bulape  pour prendre les rênes des projets et de l'association partenaire de LIZIBA Suisse sans que nous ayons pu nous rencontrer. Fort dommage...