L'eau, source de vie

L'eau, source de vie

Houle de Noël

Loin des boules rutilantes de nos sapins, les congolais - les populations du Kasai tout spécialement - continuent de vivre dans une houle vertigineuse en ce temps de Noël 2018. L'instabilité, l'insécurité, la violence, le meurtre et la corruption sont patentes depuis plus de deux ans. En particulier, depuis que les forces d'opposition et en particulier l'Eglise catholique somment le président Kabila de quitter le pouvoir selon les exigences constitutionnelles. Les plus vulnérables, les petits enfants et les personnes âgées sont ceux qui souffrent le plus - notamment de famine et de maladies.

Depuis quelques semaines, il nous est devenu impossible de transférer des fonds, ni même d'appeler nos amis à Bulape comme auparavant par simple whattsapp. Sans le dire, le gouvernement exerce un pouvoir de gêne pour empêcher la population de s'organiser en forces politiques. Par là, il empêche aussi la vie de se dérouler "normalement". Ce n'est pas la première fois que nous avons à faire avec ce genre de manoeuvre. Pour payer les salaires de novembre et décembre à notre responsable Alphonse, nous avons donc dû recourir à des manoeuvres nous aussi. Que c'est long et difficile !